Vous êtes propriétaire d’un appartement qui n’est pas le seul logement dans l’immeuble ? Dans ce cas, vous aurez sans doute déjà entendu les termes « copropriété » et « syndic ». Mais savez-vous quelles sont les tâches exactes de ce dernier ? Un petit mot d’explication sous forme de questions et réponses.

Quelle est la principale tâche du syndic ?

La responsabilité principale du syndic est de veiller à ce que la cohabitation dans une copropriété se déroule harmonieusement. En sa qualité de représentant des copropriétaires, le syndic s’occupe concrètement de la gestion administrative, financière et technique des parties communes de l’immeuble.

Quelles sont les tâches concrètes du syndic ?

La mission du syndic comprend trois volets :

• Administratif : le syndic conserve tous les documents comptables, techniques, financiers et relatifs aux assurances. Ceux-ci sont rassemblés et tenus à jour dans un dossier. Le syndic organise également l’assemblée générale (AG), établit son procès-verbal et exécute les décisions de cette AG.

• Financier : enregistrer et payer les factures, demander les provisions, gérer le capital d’exploitation et le fonds de réserve, établir les décomptes individuels... Toutes ces tâches sont assurées par le syndic, conformément aux obligations légales.

• Technique : le syndic assure l’entretien des parties communes du bâtiment et le suivi rapide des questions techniques. En cas de réparations et de travaux, il compare les devis et choisit le partenaire le plus adéquat, conformément aux décisions prises à l’AG. Le syndic effectue également un contrôle périodique des parties communes et assure la permanence.

Est-ce obligatoire de désigner un syndic ?

Oui, du moins à partir du moment où un immeuble compte plus d’un logement. En effet, dans ce cas une partie du bâtiment est commune. Pensons par exemple à l’ascenseur, le jardin, le garage, les couloirs, la toiture ou la façade. Toutes les entités appartiennent au même propriétaire ? Dans ce cas, il n’est en principe pas nécessaire de désigner un syndic. Ce propriétaire vend un des appartements ? Dans ce cas, il faudra bien désigner un syndic.

Qui peut agir en tant que syndic ?

Dans la plupart des cas, l’option choisie est celle d’un syndic professionnel. Souvent, il s’agira d’un agent immobilier. Celui-ci connaît la législation comme sa poche et a l’expérience de la gestion de copropriétés. Immo Europe agit en cette qualité depuis 1965 déjà et assure actuellement le rôle de syndic pour des centaines d’immeubles à Coxyde. Par ailleurs, il est également possible d’opter pour un syndic non professionnel. Il s’agira par exemple d’un copropriétaire. Celui-ci devra toutefois souscrire une assurance responsabilité et être inscrit à la BCE. C’est l’assemblée générale qui choisit le syndic.

Quel est le coût d’un syndic professionnel ?

Le tarif d’un syndic varie en fonction du nombre de logements et de la nature des parties communes. Dans tous les cas, chaque occupant de la copropriété doit payer une cotisation annuelle ou mensuelle relative au syndic. En contrepartie, les propriétaires ne doivent pas se soucier de la gestion administrative, technique et financière des parties communes de leur propriété.

 

Vous êtes curieux de savoir de quelle façon Immo Europe assure son rôle de syndic ? Contactez-nous au syndic@immo-europe.be pour demander de plus amples informations ou un devis sur mesure.